Game Boy vs Game Gear

Source: US Gamer

Here comes a new challenger!

Nous sommes en 1989, six ans après le grand krach du jeu vidéo. La première guerre des consoles fait rage.
Grâce aux bons résultats de sa NES sur les marchés japonais et américain, Nintendo est en position de force.
Mais un nouvel affrontement se prépare.

Un nouveau front

Gunpei Yokoi, le père du Game and Watch et de la croix directionnelle, a pris la tête du département de recherche et du développement de Nintendo (le R&D1). Assisté par Satoru Osada, Yokoi propose un appareil portable avec des cartouches interchangeables en lieu et place des Game and Watch qui se limitent à un seul jeu par modèle.

Ball, le premier Game and Watch. Crédits : ThePViana
De gauche à droite : La PC Engine de Nec, la LYNX d’ATARI, la Game Gear de Sega. Crédits : Evan Amos
Crédits : SEGA

Premier sorti, premier servi.

La première raison est simplement celle de la chronologie. La Game Boy est la première de la nouvelle génération de consoles portables à sortir sur le marché. L’année qui sépare sa sortie de celle de la Game Gear sera suffisante pour l’imposer comme le standard à surpasser. Un écart qui aurait peut-être pu être réduit s’il n’avait pas été creusé par un facteur économique.

Le juste prix

Certes les spécifications techniques de “la brique” laissent à désirer face à celle de la Game Gear, mais c’est justement ce qui lui permet de proposer, littéralement, un tarif défiant toute concurrence. Sur le territoire américain, elle se vend à 89,99$ contre 149,99$ pour celle de Sega. Nintendo conserve ainsi son avance, et celle-ci va continuer de s’accroître grâce, une nouvelle fois, aux caractéristiques technologiques surprenantes de la console.

Battery Low

Alors que Sega, Atari et Nec proposaient des écrans couleurs, celui de Nintendo est monochrome. Mais cette technologie presque « dépassée » se révèle, en fait, être un atout.

The killer App

Crédits : Nintendo

Kareta gijutsu no suiheishikō

La “pensée latérale” est celle qui s’oppose à la “pensée verticale” fondatrice de la logique traditionnelle. Au lieu d’éliminer directement les solutions les moins réalistes, la pensée latérale encourage à envisager toutes les idées mêmes les plus absurdes. Le but consiste à nous affranchir de nos biais de réflexions traditionnels pour sortir des sentiers battus et ainsi étendre le domaine des possibles.

--

--

On a mission to create the best social gaming experience 🚀

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Jam.gg

Jam.gg

44 Followers

On a mission to create the best social gaming experience 🚀